Les CORE WEB VITALS ou SIgnaux web essentiels

Toujours soucieux d'améliorer l'expérience des utilisateurs de son moteur, Google a érigé les Core Web Vitals en véritable pilier technique du SEO

Qu'est ce que les Core Web Vitals?

On appelle Core Web Vitals un ensemble de 3 indicateurs, imaginés par Google, destinés à mesurer
l'expérience utilisateurs (au sens global et pas seulement UX) des visiteurs de votre site web.


Google les intègre dans son algorithme de classement depuis juin 2020 et ont un impact significatif sur
votre référencement. Comme l'ensemble des éléments du pilier technique du SEO, il ne vous donne pas
directement de boost de référencement par contre, ils peuvent fortement vous pénaliser si vous le les
respectez pas.

Les 3 indicateurs qui composent les Core Web Vitals

Le LCP (Largest Contentful Paint) représente la vitesse de chargement de la page
Le FID (First Input Delay) mesure le délai d'interaction d'un visiteur sur votre page
Le CLS (Cumulative Layout Shift) prend en compte l'accessibilité du contenu

Avant de voir plus en détail comment fonctionne concrètement ces critères et comment les améliorer,
intéressons nous quelques minutes sur ce qui a poussé Google à les intégrer dans ses algorithmes de
ranking.

Pourquoi les Core Web Vitals sont apparus?


Quel est le but de Google? Donner le contenu le plus pertinent possible à ses utilisateurs.

Pour arriver à toujours plus de finesse dans les résultats apportés à une requête Google met à jour ses algorithmes plus de 500 fois par an. La majorité du temps les changements sont subtiles et passent inaperçu mais de plus en plus régulièrement Google réalise des mises à jour tendant à améliorer l'expérience des visiteurs avec un très gros impact pour votre référencement.


Aujourd'hui, la vitesse de chargement est devenue un enjeu majeur pour les moteurs de recherche mais
ils couplent ces exigences à l'accessibilité des contenus tout en scrutant la façon de l'utilisateur interagit
avec le site.

Le LCP ou Largest Contentful Paint:


Cet indicateur mesure le temps nécessaire pour afficher la majorité de la page de la page. Par majorité
on entend que Google se met à la place de l'utilisateur pour voir comment il perçoit le chargement de la
page (texte, image, vidéo..) sans scroller.

Google considère qu'en dessous de 2,5 secondes vous avez un bon LCP.


Entre 2,5 et 4 secondes, votre LCP n'est pas forcément mauvais mais Google vous conseille de
l'améliorer. Une mise à jour ultérieure pour diminuer ce seuil de tolérance et vous pénaliser.


Au dessus de 4 secondes, votre LCP est considéré comme mauvais et vous devez tenter de l'améliorer
au plus vite.


Le FID ou First Input Delay ?

Deuxième metrique des core Web Vitals, le FID calcule le temps nécessaire à un visiteur pour pouvoir
interagir avec votre page comme par exemple cliquer sur un bouton, un lien ou consulter une vidéo.


Concrètement, cet indicateur mesure le temps de réponse à une action de vos visiteurs c'est pourquoi il
se compte en millisecondes.


En dessous de 100 ms, Google considère votre FID comme étant bon.
Entre 101 et 300ms, Google vous suggère d'améliorer cet aspect de votre site.
Au délà de 300ms, vous risquez d'être pénalisé et améliorer votre FID devra être une priorité
CAPTURE ECRAN A FAIRE

Le CLS ou Cumulative Layout Shift ?


Le CLS ou Cumulative layout Shift, décalage cumulatif de mise en page en Français s'intéresse à la
stabilité du visuel d'une page web.


Ça vous ai forcément déjà arrivé. Vous ouvrez une page web et lors du chargement, vous voyez les
différents éléments, boutons paragraphes, liens... se déplacer ou ne pas être au bon endroit. Vous
cliquez sur un lien qui vous intéresse mais pas de chance, c'était la place d'un autre lien dont vous
n'avez que faire et bien évidemment c'est cette page qui va s'ouvrir.


C'est frustrant et Google le sait alors il mesure cet aspect grâce au CLS et pénalise potentiellement les
sites qui n'obtiennent pas un bon score.


Cette métrique est comprise entre 0 et 1, 0 signifiant qu'il n'y a pas de déplacement d’éléments et 1 le
maximum de déplacement.


Entre 0 et 0,1 le CLS est suffisament bon
Entre 0,1 et 0,25 vous pouvez améliorer votre CLS.
Au dessus de 0,25 vous avez un mauvais CLS et Google vous prie de rapidement corriger ce problème
sous peine de sanction.

Maintenant que vous y voyons plus clair sur ce que sont ces 3 critères qui forment les Core Web Vtals,
voyons comment les mesurer.

Comment mesurer les Core Web Vitals


Deux solutions sont possibles:
-Google Search Console
-Google Pagespeed Insight

Mesurer le triptyque LCP, FID, CLS avec la Google Search Console

La Google Search Console vous permet d’analyser vos Core Web Vitals très facilement si vous avez un
nombre de data suffisant.


Pour se faire, rendez vous à la section Signaux Web Essentiels.

Deux rapports sont disponibles: un pour la version desktop, un pour la version mobile

Cliquez sur Ouvrir le rapport et vous obtiendrez un détail des performances des 3 indicateurs avec des
conseils d'amélioration. A noter que toutes les gaps de votre site qui ont assez de données seront
analysées.

Mesurer le triptyque LCP, FID, CLS avec Google Pagespeed

Développé par Google, cet outil en ligne vous permet tout aussi facilement de connaitre les Core Web
Vital de n'importe quel site.


Rendez vous sur ce lien et tapez l'URL du site à analyser.


Vous obtiendrez un rapport détaillé, pour desktop comme pour mobile.


A noter qu'avec PageSpeed insights vous ne pouvez analyser qu'une seule page à la fois mais pour
n'importe quel site.

Comment améliorer vos Core Web VItals:


Maintenant que, vous savez ce que c'est, pourquoi ça existe et comment les analyser, il est temps de
connaitre comment les améliorer.

Pour booster votre LCP:


Optez pour un serveur de meilleure qualité

Vous avez peut être voulu économiser quelques euros sur votre serveur lorsque vous avez mis votre site
ligne. Après tout, pourquoi payer plus cher pour quelque chose qui revient au même non?


C'est très souvent une erreur, les serveurs mutualisés offrent généralement de faibles performances.
Bien que plus chers, les serveurs dédiés procurent à votre site un boost de rapidité mais si vous voulez
encore plus rapide, le cloud est probablement la meilleure solution.

Réduisez le poids de vos images

Un site web sans photo c'est clairement pas attractif. Qui a envie de lire d'une traite un énorme pavé de
texte? Autant mettre de jolies photos et en haute résolutions, c'est ce deuxième point qu'il faut revoir.

Il est conseillé de ne pas excéder 100 pixels pour le poids de vos photos (100 pixels par photo bien
entendu). Pour cela optez pour un logo en .svg et vos images avec des résolutions faibles, de l'ordre de
640x480 paraissent suffisantes.

Rappelez vous que la majorité des internautes consulteront votre site avec leur mobile qui a un petit écran. Ils seront bien incapables de faire la différence entre une photo de 640 x480 contre 3840 x 2160 mise à part sur la vitesse de chargement..


Vous trouverez pléthore de solutions en ligne gratuites qui vous permettent automatiquement à la fois de
choisir la résolution et de compresser votre image par exemple img2go

Différez le chargement de vos images et de vos vidéos afin qu'elles ne s'affichent que lorsque
l'utilisateur scroll la page en utilisation la fonctionnalité lazy load (sous wordPress)

N'abusez pas d'applications tierces

Vous avez peut être intégré à votre site une possibilité de chat en direct. C'est surement très pratique mais ce type d'application est clairement un très gros frein à votre LCP

Pour booster votre First Input Delay

Évitez les scripts d’applications tierces

Hey oui, comme pour le Largest Contentful Paint, les applications tierces dégradent vos performances FID. Autant dire qu’elles vous pénalisent pas mal depuis la mise à jour Google Core Web Vitals...

Utilisez un système de mise en cache

Ainsi, lorsque des visiteurs viendront une seconde fois sur votre site, les ressources seront directement transmises depuis la mémoire cache plutot que depuis le serveur. Celà augmentera nettement la performance après la première visite.

Minifiez votre code

La minification permet d'enlever de votre code source les espaces, sauts de ligne et les commentaires. Grace à plus de légèreté de fichiers, vous gagnez en performance particulièrement pour vos fichiers javascript et CSS.

Booster le Cumulative Layout Shift

- Faites attention aux dimensions de vos éléments. Votre but ici est de vous assurer que vos images,
vidéos ou bloc de texte s'adaptent à la taille des écrans de vos visiteurs. Vous limiterez ainsi les risques
de décalage des contenus.

N'abusez pas de la publicité sur vos pages web

Si vous en faites, assurez vous d'avoir une place dédiée à leur emplacement

Les Web core Vitals ont beaucoup fait parler d'elles dans le petit monde du référencement. D'autres éléments du pilier technique restente intéressants comme:
L'Optimisation des URLAvoir un site Web ResponsiveLe CrawlLe Protocole https